logo trail faverges 2017
 

Pour l'édition 2015, l'espérance Favergienne à choisi d'aider le Népal et le Zanskar touchés par un violent séisme.

En 2015, l’organisation a remis :

  • Un chèque de 0.50 euro par inscription à l'association de Dawa SHERPA pour aider le népal dans la catastrophe qui l'a touché.
  • Un chèque de 0.50 euro par inscription à l’association Tokspo, créée par les membres du CAF de Faverges qui aide un village du Zanskar dans l’Himalaya indien.

Pour l'édition 2016, nous aiderons cette année encore le Zanskar par le biais de l'association Tokspo, et un petit garçon prénomé Siméon atteint d'une maladie rare

Cette année nous avons décidé d'aider un petit garçon atteint d'une maladie rare.

Voici la page Facebook : 

https://www.facebook.com/des.cimes.et.des.monts

 Le papa de Siméon s'est fixé cet été de parcourir les chemins de Saint-Jacques.

L'association s'était d'abord fixé comme objectif, en concertation avec nos amis Zanskarpas, de permettre le financement de la construction d'une " Solar School " (" école solaire ") respectant l'architecture locale afin que les enfants du village puissent suivre les cours de rattrapage d'hiver (" tuitions ") dans des conditions convenables. Le projet, mené sur place par l'association " Tokspo-Ichar ", et financé par " Tokspo-France ", est aujourd'hui réalisé !

En octobre 2009 les 5 salles de classe et le local de réunion ont été achevés, et depuis 2010, 80 enfants de Ichar et d'autres villages de la vallée de la Lungnak  suivent chaque hiver les " tuitions " dispensés par 5 instituteurs rémunérés par Tokspo. En 2011 Tokspo a décidé de permettre l'équipement des locaux de la " Solar School " afin qu'ils puissent servir d'internat pendant l'année scolaire officielle (de mars à novembre) et qu'ils accueillent 20 à 30 enfants de la vallée. C'est aujourd‘hui chose faite, l'internat a été ouvert le 1° avril 2011 et fonctionne de nouveau en 2012. L'école gouvernementale de Ichar a vu ainsi ses effectifs croître, ce qui lui a permis d'acquérir un statut administratif supérieur. Les salaires d'un cuisinier et d'un surveillant sont également pris en charge par l'association.

La réussite de l'action de Tokspo tient bien sûr d'abord à l'engagement de ses adhérents en France, mais elle repose surtout sur la motivation des habitants de Ichar qui sont initiateurs et maîtres d'œuvre de ces opérations. Tokspo-France ne fait qu'apporter les moyens financiers permettant de réaliser les projets de Tokspo-Ichar. Avec des moyens modestes, sur des objectifs limités, c'est la preuve qu'une réelle solidarité internationale est possible et efficace !

Plus de renseignements sur le site internet : www.tokspo.org